la grève des journalistes

mercredi 25 février 2004
popularité : 17%

En octobre 2003 la Direction s’était engagée à régler le problème des disparités entre les journalistes de Radio France et ceux de France 3 dès janvier 04 puis de faire suivre cette négociation d’une "ouverture" de négociation concernant les disparités entre "Personnels Techniques et Administratifs" des mêmes sociétés.

La Direction n’ouvrant pas les négociations les organisations syndicales ont déposé pour le 27 janvier 2004 des préavis afin d’obtenir le règlement des disparités entre les salaires des journalistes de Radio France et ceux des autres sociétés de l’audiovisuel public, en respect de l’accord dit "Servat" signé en 1994.

Aillagon, ministre de tutelle, puis Bercy ont renvoyé la négociation dans l’entreprise.

Au 18ème jour de grève, la Direction de
Radio France, prétextant une sortie honorable de la grève a proposé un mode de
calcul interne de la valeur du point d’indice (la même proposition a été faite
aux journalistes de RFI).

La Direction de Radio France a parallèlement annoncé son intention étendre ce système à l’ensemble des
salariés de Radio France. Il n’est pas
difficile d’imaginer que l’extension de ce
système dans les différentes sociétés de
l’audiovisuel public permettrait ainsi de
faire varier la valeur du point d’indice
selon l’entreprise et la catégorie
professionnelle. Cette proposition remet
en cause le système salarial de la
convention collective de l’audiovisuel
public par l’introduction de ce nouveau
mode de calcul et par l’annulation des
avancements automatiques (voir le
protocole d’accord ci-joint). Elle renvoie
les négociations salariales dans le cadre
du budget de chaque entreprise, alors que
la Tutelle pratique un sous-financement
chronique des sociétés de l’audiovisuel
public. Attaquer l’unité du service public de l’audiovisuel, radios et télévisions confondues par le biais des salaires, c’est la suite logique de la stratégie induite par le blocage de la valeur du point d’indice commun à l’ensemble des sociétés del’audiovisuel public, garant du maintien de la Convention Collective et de l’avenant journalistes.

Seuls le SNJ autonome et le SJA-FO ont accepté de
signer le protocole.

le 13 février par le SNJ et le SJA-FO>


Documents joints

Protocole d'accord de fin de grève signé le 13 (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois