Une rentrée sportive pour France Bleu

dimanche 1er septembre 2019
popularité : 59%

Une nouvelle année radiophonique débute, avec encore une nouvelle direction pour le réseau France Bleu, un nouveau directeur des programmes et de la musique, et, et….. Encore une nouvelle stratégie !
Cette fois, mais ce n’est pas rare, elle tombe en plein été, dé but août. Les cadres qui ont préparé leurs grilles n’ont plus qu’à réviser leur copie à une semaine de la rentrée !
Le mot d’ordre ? Refaire du neuf avec du vieux. Il y a deux ans, après de mauvais sondages, la direction du réseau, demande à alléger les programmes côté sports et trafic routier à l’antenne. Deux ans plus tard, les sondages sont encore plus mauvais, donc.... on remet du sport partout et de l’info circulation à gogo !

De l’info trafic toutes les 7 min. dans la matinale donné par on ne sait qui, un coup le journaliste, un coup le PARL, au choix de chaque locale pour l’instant. Et à l’ouverture de chaque journal ? Du trafic et de la météo bien sûr !

9 stations sont montées en grade, elles ont la chance d’avoir été surclassées « UU »… Ça ne vous dit rien ?
Normal, ça ne parlait à personne avant l’explication : « Ultra Urbaine », donc encore plus de trafic et de sport, et du foot de préférence.

Les ateliers de grille, réalisés avant l’été dans toute s les stations et ayant pour but de discuter avec les personnels des grilles de rentrées ? La direction s’assoie dessus une nouvelle fois ! Cette mascarade de pseudo dialogue coûte cher et prouve définitivement son inutilité. A moins que cette direction hors sol
décide pour une fois d’écouter les professionnels de terrain qui font la radio au quotidien.

Ces fameuses « UU » devraient finir leur antenne à terme à 20h au lieu de 19, sans avoir pris la peine de prévenir les personnels concernés.
En outre, cette direction qui force des gens de radio à faire de la TV pour 6€/brut par jour, connaît à présent le résultat de ses expérimentations. Le bénéfice des matinales télévisées est de 0, voire pire : Toulouse a des scores historiquement bas sur cette tranche, alors qu’elle couvre 8 départements au lieu de la seule
agglo toulousaine et Nice n’en tire aucun bénéfice. France 3 en revanche voit ses scores triplés !
Le manque d’imagination de la Direction de France Bleu n’a d’égal que le manque de moyens alloués à ce réseau de proximité tant vanté par la PDG de Radio France. Le but est il de tuer France Bleu ? On ne s’y prendrait pas autrement si c’était le cas.

La CGT Radio France, demande le retrait de ce plan inepte et dangereux pour la survie même de ce magnifique réseau avec son maillage territorial unique, véritable réservoir d’informations de proximité, bien précieux pour nos concitoyens. Elle demande qu’un vrai dialogue sur les programmes, la musique, les
moyens, s’engage au plus vite avec les salariés e t leurs représentants.


Documents joints

PDF - 219.1 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois